The human body is a holy book of God. Study it! Search it! Those who rose above the plane of senses and realized themselves, they realized God. This is the highest ideal of all.

Sant Kirpal Singh

Écrit par Kirpal Singh le 18 juillet 1964 à l'occasion du jour anniversaire de la naissance de Baba Sawan Singh

Hazur Baba Sawan SinghChers enfants de la lumière,

Le jour anniversaire de la venue au monde physique de Hazur Baba Sawan Singh Ji est l’occasion propice pour vous adresser mes salutations chaleureuses. Pour moi, le Maître n'est pas né, car il est Dieu dans l'homme. Le Verbe s'est fait chair et a habité parmi nous pour guider l'humanité enfantine vers la maison de notre Père. Il ne vient pas seulement pour éveiller les âmes incarnées, mais pour révéler en elles Celui qui contrôle nos âmes et l'univers entier.

Son œuvre consiste à rassembler tous les enfants de Dieu et à unir leurs âmes à la puissance divine manifestée – le saint Naam ou le Verbe – qui est en nous depuis toujours. Lorsque quelqu'un est initié, Il réside en lui, prend soin de lui et ne le quitte jamais jusqu'à ce qu'Il l'unisse avec le Sat Naam - le Sat Purusha - le véritable père qui, à son tour, l'absorbe dans l'Anami, au-delà de tout nom.

Sat Purusha ou le vrai père s'est manifesté à travers Hazur Baba Sawan Singh et nous a donné un contact avec la réalité - la lumière et la musique aux harmonies insondables – ces forces servant d’ascenseurs pour élever nos âmes le Sans-nom - le Dieu absolu d'où elles émanent. Il nous a enseigné que la vérité est au-dessus de tout - mais qu’une vie vraie, parfumée d'amour, se place encore au-dessus de la vérité. Soyons dignes de notre père céleste. Que nos cœurs implorent la communion avec le Seigneur dans les mots de Mira :

Je prie pour te rencontrer mon bien-aimé, quand vas-tu venir à ton humble servante, Mira ?
Quand l'aube se lève dans sa beauté, je pars, chaque jour, à ta recherche !
J'ai passé des siècles à te chercher, o mon amour !
Mes yeux brûlent de te voir !Quand, oh quand viendras-tu, mon bien-aimé ?
En moi gronde la douleur et le désir lancinant de ton amour !
Et j'erre de long en large !
Je supplie: qui guérira mon cœur blessé ?
Mon angoisse, hélas, ne fait que croître!
Chaque jour se creuse le gouffre de mon désir grandit,
je pleure pour Celui qui pourra apaiser mon cœur !

Aller au haut