Les maîtres ne sont pas le privilège exclusif réservé à un individu en particulier; leur présence concerne le bien de tous et non pas un groupe spécifique ou une partie de l’humanité. Ils donnent accès à une connaissance qui se situe au delà des sens, qui est en fait un océan d’ivresse, une vague déferlante de plénitude.

Sant Kirpal Singh

Au chercheur

Extrait d'une conférence de Sant Kirpal Singh "Man, know thyself!" ("homme connais toi toi-même").

 

Sant Kirpal Singh

Depuis que le monde existe, lorsque les premières lueurs d'éveil ont vu le jour dans la conscience et la perception de soi, l'être humain a mis de plus en plus d'attention d'une part à résoudre les difficultés de sa vie matérielle, et d'autre part à rechercher la source et la raison d'être de l'existence. Durant des temps immémoriaux, il est passé de quêtes infructueuses en vaines tentatives, pour que finalement à notre époque, sa soif accrue de connaissance le mène en général à commencer par une étude comparative des résultats obtenus par d'autres en la matière.

Lorsque les sages anciens ou modernes lancent la question "quelle est cette connaissance par laquelle plus rien ne reste à connaître?", ils disent: "c'est la connaissance du soi spirituel, qui est la véritable nature de l'être humain." La connaissance suprême est donc celle qui s'applique, en théorie et en pratique, à la nature profonde de l'être humain et de sa relation à Dieu. En fait c'est une science naturelle, qui ne repose pas sur des hypothèses, et ne change pas avec le temps. Dans l'Inde ancienne, on l'appelait 'Para-Vidya' (connaissance de la vérité ou science de l'au delà), et depuis différents termes ont été employés pour en parler. L'expression 'Apra-Vidya', qui désigne la préparation pour atteindre la connaissance nommée 'Para-Vidya' a été introduite par la suite: cette préparation repose d'une part sur une vie empreinte de hautes valeurs éthiques, et d'autre part sur les diverses pratiques reliées à l'apprentissage de la concentration ou méditation, ces deux aspects étant indispensables au développement spirituel.

Les êtres humains n'ont de cesse de faire évoluer les terminologies et d'introduire de nouveaux noms pour désigner cette science. Les maîtres ont été appelés 'sants', et la nature de la connaissance 'mat', ce qui a donné l'expression 'sant-mat' qui est actuellement la plus utilisée pour désigner l'enseignement des maîtres. D'autres termes comme 'shabd yoga', 'surat shabd yoga', 'sehaj yoga' désignent la même science. En sanscrit, le terme 'sant' signifie maître du plus haut niveau spirituel, et 'mat' est une opinion ou une constatation née de l'expérience personnelle. Cette science se fonde en effet sur une étude critique, une enquête minutieuse, et la vérification personnelle de faits reposant sur l'expérience pratique du soi intérieur. Un maître possédant cette compétence est prêt à donner cette expérience du soi intérieur à chaque personne qui l'approche. Le 'sant mat' est l'enseignement, le système et la voie des saints.

Les maîtres n'attachent aucune importance aux noms, aux désignations, ou bien au fait que tant de sectes religieuses, de groupes et de cercles aient proclamé cette science comme leur appartenant en lui donnant le nom de leurs leaders ou fondateurs. Ils voient ces groupes comme des écoles où l'être humain - l'être le plus évolué de la création – peut étudier au milieu des autres comme des enfants d'un seul et unique père tout puissant. Un maître, également appelé ‘sant satguru', maîtrise aussi bien la pratique que la théorie, et est compétent dans la communication du savoir et de l'expérience à tous les chercheurs sincères de la réalité, sans la moindre distinction, qu'elle soit d'ordre sociale, ethnique ou religieuse. Chaque homme ou chaque femme, riche ou pauvre, jeune ou âgé, sage ou pêcheur, savant ou ignorant, s'il est capable de saisir la partie théorique de cette science, a le droit à en connaître l'expérience pratique.

 

Les textes suivants, transcrits de conférences de Sant Kirpal Singh, peuvent constituer une introduction à ses enseignements (ces textes sont en anglais, la version française n'est pas encore disponible):
Spirituality – what it is
No new faith, mind that
The inner and outer man